Posté le 3 décembre 2019 Par Dans International Avec 469 Vues

Grèce : une délégation de l’UD CGT 13 exprime la solidarité de classe contre la casse de la Sécurité sociale

A l’appel du syndicat de classe PAME, des dizaine de milliers de manifestants ont défilé en Grèce contre la casse de la sécurité sociale. Une délégation de syndicalistes français de l’UD CGT 13 était présente et a porté un message de solidarité de classe en direction des travailleurs grecs.

« Ne touchez pas aux droits de la Sécurité sociale » : c’est sous ce slogan que des dizaines de milliers de travailleurs avec ou sans emploi, de travailleurs indépendants, d’étudiants, ont défilé à Athènes à l’initiative du PAME, syndicat de classe grec, le samedi 30 novembre.

Les manifestants ont défilé vers le Parlement, exprimant un rejet sans équivoque des projets de privatisation de la sécurité sociale envisagée par le gouvernement grec. Des rassemblements et manifestations similaires ont eu lieu à Thessalonique et dans d’autres grandes villes et villages de Grèce.

A quelques jours de la première date de mobilisation et de grève générale contre la réforme des retraites, une délégation de syndicaliste français de l’Union départementale CGT des Bouches du Rhône étaient présents à cette manifestation. Olivier Mateu, secrétaire général de l’UD CGT 13 a notamment adressé au cours de la manifestation un message de solidarité internationaliste et de classe aux travailleurs grec.

 

« Vos combats sont les nôtres. Ils sont les nôtres non seulement parce que les travailleurs du monde entier doivent être solidaires pour vaincre leur ennemi commun le capitalisme. », a déclaré Olivier Mateu avant d’ajouter, « Mais ils sont avant tout les nôtres parce que chez nous en France nous subissons les mêmes attaques contre nos acquis sociaux, nos droits et garantis collectives et individuelles. […] Les services publics la sécurité sociale font l’objet d’attaques incessantes depuis des décennies. »

« Vive les travailleurs en lutte, vive la solidarité internationaliste de classe, vive la Fédération Syndicale Mondiale, vive le PAME, vive la CGT », a conclu le secrétaire général de l’UD CGT 13, affiliée comme le PAME à la Fédération Syndicale Mondiale.

Lire aussi : Grève générale du 5 décembre : le point sur la construction de la mobilisation

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

À propos