Posté le 14 mai 2020 Par Dans Luttes Avec 660 Vues

Répression syndicale « ubuesque » à la SNCF : quatre syndicats cheminots de Paris-Est appellent à la grève le 18 mai

La CGT et trois autres syndicats cheminots de la zone Paris-Est de la SNCF appellent les travailleurs du rail à faire grève le lundi 18 mai pour dénoncer la répression syndicale et contester les procédures disciplinaires qui ciblent cinq militants.

Quatre militants CGT et un militant SUD sont en effet dans le collimateur de la direction de la SNCF, plus occupée selon les syndicats « à vouloir faire tomber des têtes de militants syndicaux, qu’à s’occuper de la sécurité des agents par ces temps de crise sanitaire ».

Les 5 militants sont ainsi visés par des procédures de discipline, avec des entretiens disciplinaires prévus la semaine prochaine. L’un d’eux risque d’être licencié.

« Alors que les militants syndicaux se mobilisent à chaque instant dans le cadre d’une pandémie sanitaire sans précédent », la direction « privilégie la mise en œuvre de procédures disciplinaires », ajoutent par ailleurs les syndicats.

Les organisations syndicales soulignent par ailleurs que les cinq militants menacés de sanctions sont « accusés d’avoir occupé un local », de « ne pas avoir prévenu la hiérarchie, pourtant sur place ».

Pour la CGT et les syndicats signataires du tract commun, « tous ces motifs sont totalement infondés et ubuesques, et marquent un nouvel entêtement de la direction à se ‘faire du syndicaliste’ ».

La zone Paris-Est de la SNCF englobe la gare de l’Est, à Paris, le RER E et les trains de la banlieue Est de la capitale.

Lire aussi : Actions « Bas les masques » ce samedi 16 Mai : rendons coup pour coup

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

À propos