Posté le 31 août 2020 Par Dans Événements, Luttes, Perspectives Avec 2071 Vues

10, 12, 17 septembre : trois dates de mobilisation contre le régime de Macron !

En cette « rentrée sociale », nous mettons en avant 3 événements qui affirment la nécessité d’une riposte générale de la classe ouvrière et du peuple français contre le gouvernement et le patronat.

— 10 septembre : lancement des Marches pour l’emploi et la dignité par des organisations CGT

— 12 septembre: manifestation nationale à Paris lancée par des collectifs de Gilets jaunes progressistes

— 17 septembre: journée nationale de grève, manifestations et mobilisations interprofessionnelle à l’appel de la CGT

Contrairement à ceux ou celles qui prônent la division en encourageant ces dernières semaines des tensions inutiles et non-fondées entre cégétistes et gilets jaunes progressistes, nous appelons donc à l’unité et à la participation massive aux trois événements : 10, 12, 17 septembre !

Oui, les Gilets jaunes ont raison d’appeler à un samedi de mobilisation le 12 septembre ! Nous pensons que la participation des organisations et des militants CGT peut renforcer un esprit nécessaire de convergence, d’unité et de fraternité face aux ennemis communs. Mais cette journée d’action ne peut évidemment se suffire à elle-même.

Lire aussi : Tous à Paris le 14 mars : 5 bonnes raisons pour manifester ce samedi

Oui, la CGT a raison d’appeler à une journée de grève et de manifestation le 17 septembre. Tous les travailleurs doivent prendre en compte cette date pour redonner confiance dans la lutte. Tous les gilets jaunes progressistes doivent saisir cette opportunité pour se mobiliser aux côtés de leurs frères et sœurs de la CGT. Mais cette mobilisation du 17 septembre, comme celle du 12 septembre, ne peut également se restreindre à elle-même, au risque de reproduire les erreurs du passé.

Alors, que faire ? Se résoudre à des journées de luttes séparées et isolées artificiellement les unes des autres ? Nous pensons au contraire que les marches pour l’emploi et la dignité qui s’élanceront à partir du 10 septembre sur tout le territoire pour converger vers Paris pour une manifestation nationale le 17 octobre, peuvent servir de liant entre toutes les forces sociales qui souhaitent un changement radical de société.

Lire aussi : [Magazine n°1] Découvrez le premier numéro de notre magazine numérique !

L’heure n’est plus à la division. La crise du Covid-19 a été le détonateur d’une crise économique latente. Chômage massif, gouvernance autoritaire, destructions de nos conquis sociaux : nous n’accepterons aucun des sacrifices que le gouvernement, illégitime et sans base sociale ou soutien populaire, veut nous faire accepter pour continuer d’engraisser un peu plus le patronat et les élites.

Nous couvrirons tous ces événements de lutte, et nous appelons à participer à la riposte générale du mouvement ouvrier contre Macron et sa clique. L’appel du 19 mars lancé par Unité CGT constitue notre boussole et une plateforme de propositions unitaires pour une transformation sociale, profonde et radicale.

Unité entre les producteurs des richesses de ce pays !

Unité entre travailleurs, avec ou sans emploi !

Unité contre ce pouvoir autoritaire, pro-Medef et anti-ouvrier !

Unité pour l’emploi, la dignité, la justice sociale et fiscale !

Unité et riposte générale contre le régime de Macron !

Lire aussi : Pour s’en sortir, il faut sortir : relançons notre machine CGT, reprenons la rue avec des « Manifs gestes barrières » 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

À propos