union départementale Étiquette

« La CGT organise la résistance même avec les contraintes des gestes barrières et de la distanciation physique » : une manifestation en voiture, à l’appel de l’Union départementale CGT des Bouches du Rhône, aura lieu le mardi 19 mai à 18h à Marseille.Lire la suite
Des organisations CGT de la Santé dans les Bouches du Rhône ont exigé « avec force l’arrêt immédiat des activités des entreprises non essentielles à la lutte contre le covid-19 ». « Nous appelons les travailleurs à rester chez eux car rien ne vaut la vie d’un salarié et de [sa] famille. »Lire la suite
Un texte signé par les 5 confédérations syndicales et les 3 organisations patronales a provoqué la colère des syndicalistes CGT à travers le pays. En réponse, une déclarations commune signée par plusieurs organisations CGT (et ouverte à signatures) a été publiée.Lire la suite
Le point sur la situation dans les Bouches-du-Rhône après les événements mouvementés des deux derniers jours, suivi d'une interview d'Olivier Mateu, secrétaire général de l'Union départementale CGT 13. Lire la suite
Dans une vidéo commune publiée sur les réseaux sociaux, les secrétaires généraux de la FNIC CGT, de l’UD CGT 13 ont tiré un premier bilan du mouvement social en cours et se sont adressés à l’ensemble des travailleurs pour inciter à l’élargissement du mouvement de grève dans le pays.Lire la suite
Retour sur le blocage de la MIN de Rungis : que retenir de cette action interpro de perturbation directe de l'économie ? Nous avons pu échanger avec le secrétaire général de l'Union départementale CGT 94 à propos de cette action. Lire la suite
Un tournoi de boxe solidaire a été organisé à la Bourse du Travail de Marseille le 28 novembre à l’initiative du Comité CGT Chômeurs et précaires et de l’Union Départementale 13 avec le Collectif Boxe Massilia. Cet événement a été l'occasion d'appeler à faire du 5 décembre une puissante journée de grèves et de luttes. Lire la suite
La bataille des retraites n’est pas perdue, elle n’est même pas engagée ! La CGT et la classe ouvrière peuvent et doivent réagir aux attaques par un mouvement d’une ampleur inégalée sous le quinquennat Macron. Plusieurs structures CGT ont pris position ces deux dernières semaines en faveur d’une mobilisation générale et interpro à partir du 5 décembre.Lire la suite