Posté le 12 décembre 2019 Par Dans En avant, Luttes Avec 2517 Vues

« Personne ne rentre ni ne sort » : les ports français les plus importants bloqués par la CGT

A l’appel de la CGT, les zones industrielles et portuaires du Havre, de Marseille, de Rouen et de La Rochelle ont été bloquées et paralysées le 12 décembre par les travailleurs en lutte.

Au Havre, 6 000 manifestants ont bloqué le port à l’appel de la CGT. Il n’y a plus d’activité portuaire, toute la zone industrielle a été fermée. Le Havre est le premier port français pour le trafic de conteneurs.

À Marseille, toutes les portes d’accès au Grand Port Maritime de Marseille ont été bloquées en fin de matinée. « Nous avons laissé sortir les passagers d’un ferry ce matin, mais sinon il n’y a aucune activité, personne ne rentre ni ne sort, et le blocage continuera toute la journée », a affirmé à la presse Pascal Galéoté, secrétaire général de la CGT du port.

À Rouen, le siège du port a lui aussi été bloqué jeudi en fin de matinée.

À La Rochelle, l’activité du Grand port de commerce était également bloquée depuis jeudi matin par les dockers. Aucun camion et aucun train de fret n’entre ou ne sort du port, a indiqué la communication du port autonome de La Rochelle.

Lire aussi : Généralisons la grève illimitée jusqu’au retrait de la réforme des retraites

Étiquettes : , , , , , , , ,

À propos