Posté le 26 février 2020 Par Dans En avant, International Avec 1068 Vues

Les Etats-Unis et l’OTAN déploient des dizaines de milliers de soldats aux portes de la Russie

L’opération Defender Europe 2020 est le plus imposant déploiement militaire de l’OTAN en Europe depuis vingt-cinq ans. Le déploiement de dizaines de milliers de soldats aux portes de la Russie a commencé en février et se poursuivra en avril.

Cet exercice rassemblera en tout près de 40 000 militaires de l’Otan dans 10 pays européens en mai et en juin. Au total, 18 pays-membres de l’OTAN participeront à cette opération militaire de très grande envergure, dont la France.

9000 soldats américains déjà basés en Europe sont affectés à cet exercice. Ils seront renforcés progressivement par plus de 11 000 militaires américains, ainsi que par l’envoi de 20 000 pièces d’équipement. Des centaines de tanks et de véhicules blindés sont également en cours d’acheminement.

Le scénario de l’exercice laisse songeur : nous sommes en 2028, un pays attaque un des pays membres de l’Otan en Europe de l’Est, entrainant l’application de l’article 5 qui prévoit un engagement général des forces de l’Otan en cas d’agression.

L’objectif de Defender Europe 20 est simple : tester la capacité de déploiement massif de l’armée américaine et de ses alliés en Europe de l’Est, et envoyer un signal de force tant envers les Etats-membres de l’Alliance qu’en direction de leurs adversaires, notamment russes et chinois.

Des exercices militaires interalliés sont organisés chaque année. Mais il faut remonter aux années précédant la contre-révolution en Union soviétique pour retrouver un déploiement d’une telle ampleur. En 1988, ce type d’opération avait ainsi rassemblé près de 125 000 soldats alliés en Europe.

Des dizaines de milliers de soldats américains stationnent dans 7 bases militaires en Europe

Plus de 60 000 soldats américains stationnent actuellement en Europe. L’Allemagne compte cinq des sept grandes bases militaires de l’armée américaine sur le continent, les deux autres se trouvent en Belgique et en Italie.

Selon des chiffres fournis au journal allemand Deutsche Welle par l’armée américaine, près de 38 605 militaires américains se trouvent en Allemagne, ce chiffre variant en raison des rotations régulières des contingents américains dans d’autres pays-membres de l’OTAN. Environ 9 600 membres du personnel de l’US Air Force sont stationnés à Ramstein et Spangdahlem, les deux bases de l’US Air Force en Allemagne.

Le déploiement en continu de dizaines de milliers de soldats américains, français, britanniques, italiens en Europe, dans une optique claire de confrontation avec la Russie, traduit malheureusement la perte de vitesse et d’influence du camp de la paix et de la solidarité entre les peuples, dont a toujours fait partie la CGT.

L’aspiration à la transformation sociale a toujours pris en compte la question de la paix. En parallèle de la nécessaire reconstruction à la base du syndicalisme de classe, il est plus que temps de poser clairement la question de la sortie de l’Otan, et du retour de tous les soldats français actuellement stationnés en dehors de nos frontières ainsi que la fermeture de toutes les bases militaires françaises à l’étranger.

Lire aussi : La Fédération Syndicale Mondiale condamne l’attentat américain mené en Irak contre le général iranien Soleimani

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

À propos