“NOS FRÈRES ET NOS SŒURS DE PALESTINE NE SONT PAS SEULS” (FSM) #NAKBA

“NOS FRERES ET NOS SOEURS DE PALESTINE NE SONT PAS SEULS” (FSM) #NAKBA

> Ce 15 mai 2024 marque la commémoration du 76e anniversaire de la Nakba, le déplacement forcé d’un million de Palestiniens chassés de leurs terres et de leurs maisons lors de la création d’Israël en 1948 et alors que des milliers de Palestiniens étaient massacrés par les forces israéliennes.

> Aujourd’hui, il y a plus de 7 millions de réfugiés et de personnes déplacées palestiniens, y compris des survivants de la Nakba et leurs descendants. L’Etat d’Israël refuse toujours de leur permettre de retourner dans la terre d’où ils ont été chassés, malgré le droit légal “de retour” internationalement reconnu.

> Bien évidemment, cette Journée du Retour se tient cette année en pleine guerre et génocide mené par Israël à Gaza et en Palestine. Se pose en effet, et de façon très concrète, de la possibilité d’une nouvelle Nakba et l’expulsion, de force, des 2 millions de Gazaouis palestiniens.

> Avec plus de 40 000 morts, dont plus de 70% sont des femmes et des enfants, le ghetto de Gaza vit un siège criminel et génocidaire, et un véritable enfer, de l’autre côté de la Méditerranée. Usages d’armes chimiques, utilisation de la famine comme arme de guerre, bombardements massifs et pilonnages quotidiens sur une cité sans défense antiaérienne, évacuations illégales et inhumaines de centaines de milliers de civils, le bombardements des hôpitaux et convois d’aide humanitaire (très souvent bloquée), tirs de snipers sur des enfants pour les handicaper à vie, torture des milliers de prisonniers palestiniens victimes de l’arbitraire, poursuite de la colonisation… nous vivons une période de crimes de guerre et violations éhontés, répétés et assumés par l’armée israélienne et le gouvernement de Tel Aviv.

>> La solidarité internationale qui s’est levée pour défendre Gaza et le peuple de Palestine a démontré, en retour de la violence et de la barbarie de l’Occupant, de quel côté se situaient les peuples du monde entier.

—-

> Nous publions également dans ce post la déclaration de la Fédération Syndicale Mondiale ainsi que plusieurs photos remastérisées de la Nakba qui n’a pas pris fin en 1948 mais continue jusqu’à ce jour, alors que l’État d’Israël continue d’occuper la terre palestinienne.

“La FSM à l’occasion du 76ème anniversaire de la Nakba

Le 15 mai 1948 est connu dans l’histoire du peuple palestinien et du monde comme le « Jour de la Catastrophe », le « Jour de la Nakba », lorsque 15.000 Palestiniens ont été assassinés et 750.000 autres ont été déplacés de leur terre.

La Fédération syndicale mondiale ainsi que nos frères et sœurs de Palestine se souviennent et condamnent chaque année ce jour, qui a marqué le début de l’occupation, de la colonisation illégale et des crimes d’Israël contre le peuple palestinien.

Aujourd’hui, 76 ans après le jour de la Nakba, une nouvelle Nakba est perpétrée par l’État meurtrier d’Israël, avec le soutien des États-Unis, de l’UE et du reste de leurs alliés. Poursuivant sa tactique méthodique de génocide et d’expulsion totale des Palestiniens de leur terre, Israël procède à l’attaque de Rafah, où des centaines de milliers de Palestiniens tentent de survivre. L’intensification de l’agression et l’attaque imminente vont multiplier les victimes civiles et infantiles dans la bande de Gaza.